Corée du Sud

Depuis 2007, l’île de Jeju, située à 90 km au sud de la péninsule, appelée “île des dieux”, est inscrite au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO. Grâce à une biodiversité exceptionnelle et des sols d’une grande fertilité, cette île volcanique abrite plus de 200 types de plantes et son climat subtropical, à la fois humide et frais, offre des conditions idéales pour cultiver les théiers.

L’intensification des échanges commerciaux avec la Chine puis son annexion par le Japon ont fortement influencé les modes de production du thé en Corée du Sud, véritable pont géographique entre ces deux pays. Ce n’est qu’à partir des années 80 que les Coréens se sont réappropriés sa fabrication. Aujourd’hui, un quart de la production de thé sud-coréenne provient de l’île de Jeju. Utilisant principalement les techniques d’étuvage semblables aux techniques japonaises, les thés verts obtenus développent des arômes herbacés typiques de ces sols particulièrement riches. La nature et le climat produisent des thés regorgeant de vitalité, ils sont souvent synonymes de thés de printemps, vifs, frais et originaux.

Les Jardins de Gaïa vous proposent des thés verts nature particulièrement fins, aux accents herbacés, typiques des sencha de fabrication japonaise, et un thé agrémenté de riz grillé et matcha.

6 article(s)

Définir Direction Descendante
par page

Grid  List 

6 article(s)

Définir Direction Descendante
par page

Grid  List