Des Grands Thés bio et éthiques, des voyages et des rencontres…

Arlette Rohmer, fondatrice des Jardins de Gaïa

Comment préparer son maté ?


Rituel pour être en forme et au top de sa bonne humeur, certains, dont des sportifs bien connus, ne jurent que par le maté. Boisson emblématique de la culture latino-américaine, il est encore plus agréable consommé de manière traditionnelle dans sa calebasse avec une bombilla et partagé entre amis. Naturellement énergisante, riche en minéraux, cette plante de la famille du houx se prête parfaitement à une consommation glacée. Suivez le guide, on vous dit tout sur le maté et comment le préparer !

Stimulante, drainante, la « Yerba maté » cumule les vertus*

Aussi nommé « yerba maté » ou « thé du Paraguay », le maté, connu en botanique sous le nom Ilex paraguariensis, est une boisson dont les feuilles sont issues d’une espèce sud-américaine proche du houx. Cet arbre qui peut atteindre 15 mètres de haut se développe dans le climat chaud et humide des forêts du Paraguay, du sud du Brésil et de l’Argentine.

Riche en caféine qui, liée à la composante chimique de la plante, agit de façon plus douce et constante que celle du café, le maté constitue une alternative de choix au café. En Amérique latine, il fait partie intégrante du régime alimentaire quotidien, surtout apprécié pour ses qualités énergisantes et sa richesse en vitamines et minéraux. Consommé tout au long de la journée en solo, il prend toute sa dimension conviviale lorsqu’il est partagé suivant un rituel bien rodé.

Préparez le maté traditionnel

Pour boire le maté de manière traditionnelle, 2 accessoires vous sont indispensables : le pot à maté , aussi nommé simplement maté (une calebasse) et la bombilla, pipette en inox ou en bambou permettant de boire tout en filtrant les feuilles.

2 jours avant : Curez votre pot à maté. Cette étape consiste à préparer votre calebasse à l’infusion du maté et à en améliorer le goût. Remplissez votre pot à maté aux ¾ puis versez de l’eau chaude jusqu’à ras bord. Laissez ainsi 48h en complétant lorsque l’eau n’atteint plus le bord. Videz la calebasse et à l’aide d’une petite cuillère, raclez doucement les impuretés qui se détachent des parois. Votre pot à maté est prêt à servir !

Etape 1 : Remplissez votre pot à maté aux ¾ de maté vert. Plaquez la paume de votre main sur l’ouverture et retournez plusieurs fois le pot à maté afin que les fines particules de maté remontent à la surface et ne viennent pas boucher la bombilla.

Etape 2 : Penchez délicatement la calebasse afin que les feuilles de maté forment un tas d’un côté et déposez-la bombilla sur le côté vide. Une fois installée, la pipette reste en place, elle ne sert pas à mélanger le maté mais à filtrer l’infusion.

Etape 3 : Versez de l’eau froide dans la partie creuse jusqu’à mi-hauteur. Les feuilles commencent à gonfler et à s’hydrater.

Etape 4 : Versez l’eau frémissante (80°C), toujours autour de la bombilla à partir du bas jusqu’à ¾ de hauteur en prenant soin de laisser des feuilles sèches et buvez cette première infusion, qui sera plus amère que les suivantes.

Etape 5 : Renouvelez l’opération autant de fois que l’infusion a du goût. Au fur et à mesure des infusions, les feuilles du haut infusent à leur tour. La touche d’amertume (typique de la présence de caféine) s’estompe pour laisser place à des saveurs plus douces, végétales et de tabac blond.

Traditionnellement, la personne qui prépare le maté prend soin de le remplir et de le faire passer de main en main à ses convives, chacun buvant dans le même récipient avec la même bombilla. Préparé de la sorte, le même maté peut ainsi servir pour une dizaine d’infusions, voire plus, jusqu’à ce qu’il soit lavado (lavé).

Etape 6 : Nettoyez le maté. Pour cela, videz le maté (dans le compost !), rincez-le bien à l’eau tiède sans savon et laissez-le sécher. De même pour la bombilla. Le maté étant fait en calebasse, une espèce de cucurbitacée séchée et creusée, il pourrait se fissurer ou moisir et cela affecterait le goût de votre maté. Sa matière poreuse retient une partie des arômes, mieux vaut donc y infuser uniquement du maté nature ou une seule famille de maté aromatisé.

Utilisez votre mug ou théière habituels

Pour les novices, peu habitués à la touche amère du maté vert nature, le maté aromatisé ou parfumé est une bonne entrée en matière, pourquoi pas additionné d’un trait de sirop d’agave !

Maté fruits rougesMaté aux épices ou Lemonmaté, tous peuvent également être préparés en mug ou théière. Dans ce cas, nous vous conseillons de respecter le dosage de 2 grammes / 25 cl avec une eau à 95°C durant 5 minutes. Pour une infusion plus légère en amertume, préférez une infusion moins chaude, à 80 °C.

Maté digest en Mocktail, la recette

Comme dans les traditions du peuple Mapuche du sud du Chili, chez qui on savoure fréquemment le maté avec des plantes médicinales, le Maté digest associe maté, menthe nana et réglisse. Un zeste de fraîcheur, de rondeur et des vertus particulièrement bienvenues en fin de repas (digestives pour la menthe et drainantes pour le maté*).

La recette du Mocktail :

  • Utilisez 3 c.à.s. de Maté Digest pour 1/2 litre d’eau frémissante (75°C). Laissez infuser 5 minutes et filtrez.
  • Versez dans une cruche remplie de glaçons et ajoutez-y 1/3 de citronnade bio avec du sirop d’agave.
  • Ajoutez selon l’envie des rondelles de citron ou des feuilles de menthe fraîche !

Un maté de petits producteurs WFTO

À l’image de nombre de nos thés, notre maté provient d’une coopérative de petits producteurs. La coopérative Coopaflora fondée en 2004 dans le sud du Brésil transforme et commercialise les productions familiales biologiques de maté et de plantes des petits producteurs de Turvo, dans l’état du Parana. Le maté est récolté à l’état sauvage dans des parcelles protégées situées au cœur de la forêt atlantique. Les petits producteurs y pratiquent une gestion agro-florestale durable et privilégient la biodiversité dans cette précieuse forêt dont il ne reste aujourd’hui que 10% de la surface originelle. La formation agro-écologique, la valorisation du travail des femmes, la conservation des cultures traditionnelles et la sécurité alimentaire des familles font partie des missions de Coopaflora dont l’action s’inscrit dans le temps afin de résister au mieux aux pressions des grands propriétaires industriels. La coopérative a récemment été labellisée WFTO !

 

*Retrouvez tous les bienfaits et la consommation journalière conseillée sur chaque sachet ou fiche produit de maté.

Écrit par Les Jardins de Gaïa

Pionniers sur le marché des thés et tisanes bio et équitables, Les Jardins de Gaïa proposent, depuis 1994, des grands crus nature, des classiques et des créations maison originales. Privilégiant les petits producteurs et les récoltes manuelles, ils ont développé au fil des années une gamme généreuse et variée de thés, rooibos et tisanes aux qualités gustatives reconnues, ainsi qu’une gamme d’épices bio et prémiums proposée sous la marque Terra Madre. Tel un jardin épanoui, la force des Jardins de Gaïa tient dans la diversité des terroirs et l’engagement des hommes qui la travaillent…

Notre Maison de thé

Découvrir