Des Grands Thés bio et éthiques, des voyages et des rencontres…

Arlette Rohmer, fondatrice des Jardins de Gaïa

Les thés de printemps 2022


Avis aux amateurs de thé, nos primeurs 2022 sont arrivés ! Goûtez à un breuvage subtil, savoureux et délicat. Considérés par certains comme les meilleurs thés natures de l’année, les primeurs sont les premières récoltes de Camellia Sinensis.

Les primeurs d’Inde 2022 – (Darjeeling, Dooars)

Entre mars et mai, chaque année se renouvelle le spectacle tant attendu des jeunes pousses d’un beau vert tendre qui contraste avec la couleur vert sombre des théiers. Gorgées de leurs riches substances aromatiques lentement accumulées à la sortie de l’hiver, elles permettent la confection des primeurs, les premiers thés de l’année. Leur fraîcheur et leur attaque vive aux délicieux accents fruités et floraux font leur charme. Ces saveurs délicates et aériennes qui se démarquent des saveurs plus rondes et matures des autres récoltes de l’année font de ces thés noirs un enchantement pour le palais, qui sont plébiscités par les amateurs du monde entier.

Ce millésime 2022, ayant bénéficié d’une bonne pluviométrie durant les premiers mois de l’année, nous a réservé de très belles surprises, mettant en valeur les caractéristiques propres à chaque jardin et le savoir-faire de nos partenaires indiens.

Spécificités de la récolte 2022

Après deux années très perturbées par la pandémie de Covid-19 et une redoutable période de sécheresse durant l’hiver 2020 et le printemps 2021, cette récolte 2022 fut une période de renouveau pour le Darjeeling.

La pluie a été présente en hiver, dès le mois de janvier, chose rare ces dernières années et également au printemps. Les théiers ont donc pu être correctement irrigués et la couverture nuageuse a eu pour effet de préserver les jeunes bourgeons des brûlures du soleil pendant toute la durée de la récolte, ce qui a permis leur concentration en acides aminés dont la L-Théanine qui favorise leur caractère doux et sucré.

Parallèlement, les quantités récoltées ont été très faibles en raison d’une sélection exigeante des bourgeons afin de privilégier la qualité.

En réunissant tous ces facteurs, nous pouvons qualifier la récolte de 2022 d’exceptionnelle et chaque thé s’avère être un petit bijou de complexité avec des profils aromatiques propres à chaque terroir particulièrement bien mis en avant.

Les coups de cœur 2022

Rungbang : des théiers sauvages d’un jardin de petits producteurs

Lorsque l’on pénètre dans le jardin de thé de Rungbang, à proximité de la rivière qui lui a donné son nom, on est immédiatement surpris pas l’apparence des théiers.

Nombre d’entre eux sont laissés à l’état sauvage au milieu d’une forêt dont ils se nourrissent du précieux humus. Les arbres environnants leur offrent également une bonne régulation de l’humidité et surtout protègent leurs jeunes bourgeons des brûlures du soleil, ce qui rend les thés particulièrement doux.

À l’origine, les terres fertiles de ce jardin de thé situé entre 1370 m et 1828 m d’altitude, où travaillent aujourd’hui quelque 145 petits producteurs, étaient dédiées à la production d’épices et de nombreuses variétés de légumes. Mais en raison de la proximité avec la forêt, les cultures étaient fréquemment endommagées par les animaux sauvages. Les pertes financières subies par les agriculteurs les ont conduits à rechercher des cultures de rente plus durables. Les feuilles de thé n’étant pas consommées par les animaux sauvages, ils ont commencé à planter du thé. Aujourd’hui, les petits producteurs de Rungbang récoltent du thé sur une surface de 72 hectares. Les théiers du jardin laissés à l’état sauvage ont une croissance plus lente et des racines plus profondes et plus fortes que les théiers ordinaires. Les bourgeons et les feuilles de ces derniers ayant une certaine rusticité, ils donnent naissance à des thés aux parfums uniques qui font la signature ce jardin.

Les Mingqian de Chine 2022

Primeurs rares et réservés presque exclusivement au marché chinois, les Mingqian (明前) représentent la quintessence des thés verts natures. Composés exclusivement de petits bourgeons, ils sont récoltés au printemps de fin mars à début avril avant le Festival de Qingming (5 avril 2022). La quantité journalière récoltée entièrement à la main est minime et il est nécessaire de récolter 4 kg de feuilles fraîches pour obtenir un kilo de thé fini !

C’est avec un grand plaisir que nous vous proposons ces grands crus issus de ces récoltes intimistes. Leur douceur et leurs arômes particulièrement sucrés et fruités en font des thés très gourmands. Par leur grande richesse aromatique, ils symbolisent le réveil printanier après une longue période de dormance des théiers. Quoi de mieux qu’une tasse de thé vert de Chine, préparé dans une théière traditionnelle en porcelaine ?

Spécificités de la récolte 2022

La récolte des Mingqian 2022 a débuté le 20 mars cette année et a duré environ deux semaines.

Comme l’an passé la crise sanitaire n’a pas eu d’impact sur les producteurs, les jardins de thé étant éloignés des grands centres urbains.

Mais d’après notre partenaire chinois, dans la province du Hubei où sont produits la majorité de nos thés primeurs, les températures basses de ce printemps ont interrompu les récoltes pendant quelques jours, ce qui a prolongé leur durée.

Dans le Yunnan, au contraire et comme l’an passé, le printemps a été particulièrement sec ce qui a baissé la quantité de feuilles récoltées et donc de thés produits.

Les théiers, dans les deux cas, ont eu une croissance lente et les jeunes pousses printanières ont été moins nombreuses, mais ils ont pu développer des saveurs complexes dans un laps de temps plus long.

Leur sève printanière chargée de nombreux nutriments tirés d’un sol après la période de repos hivernale est donc plus concentrée en principes aromatiques. Ce millésime 2022 incarne avec ses saveurs riches et particulièrement douces et fruitées la quintessence des thés de printemps chinois…

Les coups de cœur 2022

Silver Needle : l’irrésistible fraîcheur d’un thé blanc…

Dès que le thermomètre se met à grimper, la fraîcheur d’un thé blanc devient irrésistible ! Et lorsqu’il s’agit d’un prestigieux « Mingqian », comme c’est le cas de notre Silver Needle, on peut s’attendre à une véritable fête pour le palais !

Fruit d’une cueillette manuelle dans la province du Yunnan sur des théiers anciens, ce grand cru est composé uniquement de tendres bourgeons au duvet naturellement soyeux et argenté qui lui ont donné son nom.

Contrairement au thé vert, les feuilles de ce thé blanc ne sont ni cuites ni roulées. Les bourgeons ont simplement fait l’objet d’une cueillette très sélective, ont été flétris pour leur faire perdre leur eau et enfin séché au soleil, ce qui confère à ces « aiguilles d’argent » un côté très frais et nature.

Ayant été très peu travaillés, ils ont cependant besoin d’une eau plus chaude et d’un temps d’infusion plus long que pour la préparation d’un thé vert. Ils livrent alors une jolie liqueur aux reflets orangés qui distillent des saveurs très gourmandes de poire au sirop sur un joli fond lacté et boisé.

Vous l’avez compris, nos primeurs 2022 regorgent de saveurs, de quoi ravir les papilles des connaisseurs. Pour les débutants, la préparation du thé reste la même. Si vous suivez les indications présentes sur votre sachet ou votre boîte, vous n’aurez aucune amertume : la liqueur sera parfumée et savoureuse. Alors à vos tasses !

Écrit par Les Jardins de Gaïa

Pionniers sur le marché des thés et tisanes bio et équitables, Les Jardins de Gaïa proposent, depuis 1994, des grands crus nature, des classiques et des créations maison originales. Privilégiant les petits producteurs et les récoltes manuelles, ils ont développé au fil des années une gamme généreuse et variée de thés, rooibos et tisanes aux qualités gustatives reconnues, ainsi qu’une gamme d’épices bio et prémiums proposée sous la marque Terra Madre. Tel un jardin épanoui, la force des Jardins de Gaïa tient dans la diversité des terroirs et l’engagement des hommes qui la travaillent…

Notre Maison de thé

Découvrir