Des Grands Thés bio et éthiques, des voyages et des rencontres…

Arlette Rohmer, fondatrice des Jardins de Gaïa

Commerce équitable : illustration concrète


A l’occasion de la quinzaine du commerce équitable, il nous paraissait important de vous montrer un exemple concret de l’utilisation de la prime du commerce équitable. En cette période où les primeurs du Darjeeling enchantent nos papilles, nous avons choisi le jardin de Singell qui produit notre Mystical Dream, l’un de nos coups de cœur 2017 dont nous vous parlerons prochainement sur le blog. Pour Singell, certifié en commerce équitable depuis 1994 (le fameux label WFTO* qui figure sur nos emballages), la prime permet aux employés du jardin d’élaborer des programmes améliorant concrètement leurs conditions de vie : formation aux 1er secours, prise en charge des frais de scolarité des adolescents, programme de protection de l’eau de source.

Le joint body : un système de représentation démocratique

Comme chaque jardin certifié, Singell possède un comité appelé « joint body » composé de représentants du personnel démocratiquement élus ainsi que des représentants de la direction. Ensemble, ils décident chaque année de l’utilisation de la prime du commerce équitable lors d’une assemblée générale. Un rapport d’activité est publié à cette occasion, ce qui permet un suivi précis des actions dans le temps.

Le joint body de Singell regroupe 26 membres dont 18 femmes. Au cours de l’exercice 2015-2016 de nombreux domaines de la vie quotidienne (santé, conditions de travail, éducation, écologie…) ont pu être améliorés.

Une aide concrète à tous les niveaux

Pour aider les jeunes mères et leurs enfants par exemple, le joint body a organisé des formations en premier secours avec l’aide de formateurs du gouvernement.

En matière d’éducation, les frais de scolarité ont en partie été pris en charge afin de favoriser la réussite des élèves de seconde et de terminale à leurs examens de fin d’année. Cette mesure a eu des effets particulièrement positifs avec une augmentation du nombre d’élèves admis.

Enfin, au niveau environnemental, et face aux conséquences du réchauffement climatique (longues périodes de sécheresse), un programme de conservation et de protection de l’eau de source a été mis en place. Des plantes permettant de retenir le précieux liquide ont notamment été plantées.

Comme vous le constatez, derrière la notion abstraite de commerce équitable et derrière ses labels, se cachent des mesures concrètes pour aider des êtres humains à mieux vivre du fruit de leur travail.

*WFTO représente 10 principes : créer des opportunités pour les producteurs qui sont économiquement en situation de désavantage, promouvoir la transparence et la responsabilité, la capacité individuelle, sensibiliser le grand public aux inégalités du commerce mondial, respecter le paiement d’un prix juste, l’égalité entre les hommes et les femmes, la dignité au travail, l’absence de travail des enfants, l’environnement, les pratiques justes et respectueuses avec les petits producteurs marginalisés.

Plus d’infos sur :  wfto-europe.org

Écrit par Les Jardins de Gaïa

Pionniers sur le marché des thés et tisanes bio et équitables, Les Jardins de Gaïa proposent, depuis 1994, des grands crus nature, des classiques et des créations maison originales. Privilégiant les petits producteurs et les récoltes manuelles, ils ont développé au fil des années une gamme généreuse et variée de thés, rooibos et tisanes aux qualités gustatives reconnues, ainsi qu’une gamme d’épices bio et prémiums proposée sous la marque Terra Madre. Tel un jardin épanoui, la force des Jardins de Gaïa tient dans la diversité des terroirs et l’engagement des hommes qui la travaillent…

La Maison de thé

Découvrir